Travers qualifié pour les 1/16e de Coupe Suisse

Les White Piranhas Travers ont passé leur deuxième tour de Coupe Suisse en disposant du UC Moutier sur le score serré de 12-9 (5-4;5-3;2-2). Grâce à la victoire obtenue dans le Jura Bernois, les Traversins atteignent ainsi le stade des 1/16e de finale pour la seconde année consécutive.

Travers se rendait samedi dernier en terre bernoise pour y affronter un ancien adversaire de 3e ligue, le UC Moutier qui a été relégué en 4e ligue au terme de la dernière saison.

Devant composer avec plusieurs titulaires absents, les Traversins se sont déplacés avec quatre joueurs de la deuxième équipe, dont deux pour qui il s’agissait du baptême du feu. Travers ayant déjà souffert au cours des matches de championnat de la saison dernière, la méfiance était de mise, et à juste titre, puisque la partie resta indécise jusque dans les dernières minutes.

Le premier tiers-temps débuta sur les chapeaux de roues. En effet, après deux minutes de jeu seulement, le score était déjà de 2-2, la faute à de grandes largesses défensives de part et d’autre. Par la suite, les deux équipes s’appliquèrent défensivement, jugulant ainsi les offensives adverses. Les Vallonniers bouclèrent tout de même le premier partiel avec un avantage d’un petit but (4-5).

A la reprise, la troupe du duo Rougemont-Schlub espérait bien, en évoluant à deux lignes, creuser l’écart pour se mettre à l’abri. Pari que partiellement réussi, puisque à cause de nombreuses pénalités les Traversins ont dû, en premier lieu, batailler pour ne pas encaisser de buts en infériorité numérique, avant de pouvoir enfin jouer, terminant ainsi le deuxième tiers-temps sur le score de 7-10. Des efforts considérables ont dû être fournis pour bénéficier de ces trois unités d’avance.

L’ultime période s’annonçait encore torride dans la fournaise bernoise. Le jeu de l’élastique recommença et après dix minutes de jeu les Bernois n’accusaient à nouveau plus qu’un but de retard. La partie pouvait alors basculer d’un côté comme de l’autre. A la 55e minute de jeu, les Prévôtois écopèrent de 5 minutes de pénalité qui devaient logiquement permettre aux coéquipiers de Stéphane Grandjean (à nouveau irréprochable) de boucler le match sans trop de difficultés.

Afin de confirmer le fameux proverbe « à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire« , Travers écopa à nouveau de deux minutes de pénalité, offrant ainsi la possibilité à ses adversaires de sortir leur gardien et de jouer à trois contre deux, heureusement sans dommage puisque les Piranhas « tuaient » leur 7e pénalité sur 8 concédées. C’est 50 secondes avant la sirène finale que le capitaine Sylvain Germann donna un avantage de deux unités aux siens, les mettant ainsi définitivement à l’abri.

Cette une nouvelle fois grâce à une cohésion également visible en dehors du terrain (merci à la dizaine de supporters qui avait fait le déplacement) que Travers passe en 1/16e de finale de la Coupe Suisse pour y affronter Tramelan — une vieille connaissance… — dans leur salle de la Marelle, le mercredi 16 septembre 2009 à 19h30.

SOP/EP

UC Moutier – White Piranhas Travers 9-12 (4-5;3-5;2-2)

White Piranhas Travers: Stéphane Grandjean; Patrick Grandjean, Sébastien Oppliger, Gabriel Schlub; Alexandre Moulins, Matthias Raetz, Sylvain Germann (capitaine); Raphaël Gonzalez, Johann Kirchhofer, Laurent Rougemont; Damien Kurzen, Cyril Oppliger.
Buts: Patrick Grandjean, Sébastien Oppliger (4); Sylvain Germann (2); Johann Kirchhofer, Gabriel Schlub (1).
Pénalités: 6x2min. pour les White Piranhas Travers; 4x2min, 1x5min. pour le UC Moutier

La formation victorieuse à Moutier

La formation victorieuse à Moutier